Se former pour devenir auxiliaire de puériculture

24 votes : 4.1
​​
    Pour pouvoir exercer le métier d’auxiliaire de puériculture, il faut avoir en sa possession le Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture. Ce DEAP peut être obtenu en suivant une formation en IFAP, par la voie de l’apprentissage ou par une VAE. Ensuite, l’auxiliaire de puériculture pourra travailler dans diverses structures pour s’occuper d’enfants entre 0 et 15 ans, toujours sous la responsabilité d’une infirmière puéricultrice, d’un médecin, d’une sage-femme ou d’un éducateur.
     

    Comment se passe une formation d'auxiliaire de puériculture ?

    Réussir le concours d’entrée en école d’auxiliaire de puériculture

    Pour intégrer un Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture et suivre la formation pour devenir auxiliaire de puériculture, il faut réussir le concours d’entrée en IFAP. Depuis 2020, l’épreuve écrite a été remplacée par la constitution d’un dossier de sélection qui découle sur un entretien oral de motivation.
    Les candidats sélectionnés à la suite de ces 2 étapes pourront entamer leur formation d’auxiliaire de puériculture à la rentrée suivante.

    études pour devenir AP
    ​​

    Les objectifs de la formation 

    Le rôle de l’auxiliaire de puériculture est défini en 3 missions :
    1. Accompagner l'enfant dans les activités de sa vie quotidienne et sociale
    2. Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences
    3. Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel.
    L’AP, dans le cadre de sa profession, réalise 2 types de soins : les soins courants, relevant plus de soins de la vie quotidienne, et des soins aigus, relevant d’actes médicalisés, sous le contrôle d’un responsable professionnel de la santé.
    La formation d'auxiliaire de puériculture a donc pour but d’enseigner les gestes et les réflexes, d’apporter les connaissances nécessaires pour que l’AP puisse joue son rôle et apporter les soins en toute maîtrise.
     

    La durée de la formation en IFAP 

    La formation d’auxiliaire de puériculture est définie selon l’arrêté du 10 juin 2021. Elle dure 1540 heures réparties en 22 semaines d’enseignements théoriques et pratiques, et de 22 semaines sous forme de stages en milieu professionnel. La formation AP prévoit 4 semaines de congés pour les rentrées en début d’année civile, et 3 semaines pour les rentrées en septembre.
    Des modulations sont possibles, comme une partie de la formation théorique à distance, des allègements selon les diplômes précédemment acquis, une formation suivie de façon discontinue n’allant pas au-delà d’une période maximale de 2 ans.

    Formation en IFAP
    ​​
     

    Organisation de la formation en école d’auxiliaire de puériculture 

    Les 44 semaines de formation sont réparties 2 phases : la formation théorique et la formation clinique.
    La formation théorique, suivie en 770 heures, est organisée en :
    • 35h d’Accompagnement Pédagogique Individualisé (API)
    • 7h de suivi pédagogique individualisé
    • 35h de Travaux personnels guidés (TPG)
    • Et de 693h pour aborder les 10 modules de blocs de compétence.
    La formation clinique est organisée en 4 périodes distinctes, dont 3 de 5 semaines et la dernière de 7 semaines pour la période d'intégration en milieu professionnel.
    Au travers de ces 4 périodes, l’apprenant aborde différents apprentissages pour développer les compétences requises pour réussir chacun des 10 modules.
    Les 10 blocs sont ainsi étudiés tout au long de la formation, et chacun doit être validé pour obtenir son diplôme. Il est possible d’en repasser jusqu’à 4 lors de cessions de rattrapage, ou de redoubler une fois les 10 mois de formation auxiliaire de puériculture.

    auxiliaire de puériculture en formation

     

    ​​

    Les modules de la formation auxiliaire de puériculture 

    Pour obtenir son DEAP, il faut valider les 10 modules de la formation. Ils sont répartis en 5 blocs de compétences :
    1. Bloc 1 : Accompagnement et soins de l'enfant dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale.
    Il comprend 3 compétences qui seront évaluées dans 3 modules :
    1. Accompagner l'enfant dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l'évaluation de sa situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires. Cette compétence correspond au module 1, spécifique AP, étudié en 147h.
    2. Élaborer et mettre en œuvre des activités d'éveil, de loisirs, d'éducation et d'accompagnement à la vie sociale adaptées à l'enfant ou au groupe. Il s’agit ici du module 1 bis, lui aussi spécifique AP, à réaliser en 28h.
    3. Identifier les situations à risque lors de l'accompagnement de l'enfant et de son entourage, mettre en œuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer. Cette compétence, pour le module 2 spécifique AP, s’apprend en 21h.
     
     ⇒  Les modalités d’évaluation de ce bloc de compétences se basent sur une étude de situation et une évaluation en milieu professionnel.
     
    1. Bloc 2 : Évaluation de l'état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaboration
    Il comprend également 3 compétences pour 3 modules à valider :
    1. Évaluer l'état clinique d'une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins. Cette compétence nécessite 77h pour valider le module 3, spécifique AP.
    2. Mettre en œuvre des soins adaptés à l'état clinique de l'enfant. Pour cette compétence, il faut valider le module 4, spécifique AP, en 154h.
    3. Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation. La dernière compétence du bloc 2 correspond au module 5, réalisable en 35h.
     
     ⇒  Les modalités d’évaluation de ce bloc de compétences se basent sur une étude de situation pour les modules 3 et 4, une évaluation en milieu professionnel et une attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2.
     
    1. Bloc 3 Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
    Il ne comprend que 2 compétences et 2 modules :
    1. Établir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage. Cette compétence correspond au module 6, à réaliser en 70h.
    2. Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels. Il s’agit du module 7 qui s’apprend en 21h.
     
     ⇒  Les modalités d’évaluation de ce bloc de compétences se basent sur une étude de situations relationnelles pouvant comporter une pratique simulée et une évaluation en milieu hospitalier.
     
    1. Bloc 4 : Entretien de l'environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d'intervention
    Il comprend lui aussi 2 compétences, mais elles sont regroupées en 1 seul module, le module 8 nécessitant 35h :
    1. Utiliser des techniques d'entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés
    2. Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l'entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins
     
     ⇒  Les modalités d’évaluation de ce bloc de compétences se basent sur une évaluation à partir d’une situation d’hygiène identifiée en milieu professionnel et une évaluation en milieu hospitalier.
     
    1. Bloc 5 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risques
    Il comprend 2 compétences pour les 2 derniers modules à valider :
    1. Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l'outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités. La compétence réfère au module 9, étudié en 35h.
    2. Organiser son activité, coopérer au sein d'une équipe pluriprofessionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité / gestion des risques. Pour cette compétence, il s’agit du module 10 réalisable en 70h.
     
     ⇒  Les modalités d’évaluation de ce bloc de compétences se basent sur une étude de situations relationnelles pouvant comporter une pratique simulée et une évaluation en milieu hospitalier.

    En validant tous les modules et par conséquent chaque bloc de compétences, vous obtenez le DEAP à la fin des 10 mois de formation en IFAP
     


     

    Quel est le niveau du diplôme d'auxiliaire de puériculture ? 

    Selon la nomenclature du niveau de qualification, le DE – Auxiliaire de Puériculture est de niveau 4 depuis 2021, au code NSF 331t qui correspond au Diagnostic, prescription et application des soins.

    obtenir son DEAP
     
    Retour haut de page
    Comment se préparer au concours d'auxiliaire de puériculture ?
    Complétez les champs ci-dessous pour recevoir des informations gratuites sur les formations pour préparer le concours d'auxiliaire de puériculture.
    * Informations obligatoires
    Utilisation des données personnelles
    En validant ce formulaire, vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées par le GIE EDUNEO (responsable du traitement) et ses membres ou partenaires pour vous contacter par mail et/ou téléphone afin de vous transmettre des propositions commerciales sur les formations de votre choix. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et exercer vos droits, consultez cette page.